C’est à l’initiative de l’Association Maroc Cultures que l’artiste marocaine Hindi Zahra s’est produite en concert intimiste les 14 & 15 décembre 2011 au Megarama à Casablanca et au Théâtre National Mohammed V de Rabat pour le plus grand plaisir d’un public de fans venus nombreux l’applaudir

En quelques apparitions, notamment en tournée en France ou lors du concert « les Voix de la Paix » à Marrakech, cette artiste est parvenue à susciter la curiosité du public et l’intérêt d’un nombre grandissant de professionnels de la musique. »

Hindi Zahra est une artiste accomplie, autodidacte et femme à tout faire.

Elle a écrit, composé, chanté, mixé et produit son premier album qu’elle a d’ailleurs intitulé « Handmade », un album extrêmement chaleureux et mélodique, entre ballades folk, soul urbain et blues du désert, chanté en anglais et en berbère et qui lui a permis de conquérir le monde et lui ouvrir les portes de la reconnaissance internationale. Cet album impose Hindi Zahra comme l’une des musiciennes les plus singulières du moment.

Elle a d’ailleurs été primée de plusieurs récompenses en France dont la révélation musicale de l’année et le prix Constantin en 2010 pour son album.

Née à Khouribgha en 1979, d’origine Berbère et Touaregs, Hindi Zahra fait vibrer une voix sans frontières et pleine d’émotions. Sa musique est un blues ancestral, un jazz originel, une vibration orientale, où elle parle d’amour, de l’affirmation de soi, du monde et ce que ses rencontres lui inspirent.

Ses chansons respirent la nostalgie de son pays natal, son envie d’être à la fois en France et ailleurs…

Issue d’une famille d’artistes berbères qui compte parmi les plus célèbres d’entre eux le groupe Oudaden, sa mère et ses oncles l’initient à la musique traditionnelle du gnawa, à la folk de Dylan, au reggae de Marley. Elle apprend et pratique avec les siens les rythmes ancestraux et les plus belles mélodies du répertoire Égyptiens.

Musicienne, peintre, auteur/compositeur, Hindi se retrouve dans la pluralité. C’est ainsi que le magazine américain « The Wire » va jusqu’à la décrire comme la fille spirituelle de Billie Holiday… Le magazine français TGV dit d’elle « Hindi Zahra, belle de scène » .

Autant dire qu’elle est sur le chemin d’une belle histoire musicale…

Dates & lieux

14 Décembre 2011

Mégarama de Casablanca

15 Décembre 2011

Théâtre National Mohammed V de Rabat